Ile Maurice ; Histoire

Découverte
La première découverte de l’île Maurice est attribuée par certains aux Phéniciens vers -600. Cependant, Il est possible que les Austronésiens aient découvert l’archipel des Mascareignes mais sans laisser de traces selon des études récentes qui montrent qu’ils ont peuplé Madagascar entre 2000 et 1500 av J.-C.
Dès le IXeme siècle l’île aurait été visité par les Arabes qui la donnent le nom arabe de Dina Mozare (île de l’Est) comme le fait apparaitre le planisphère de l’Italien Cantino, produit en 1502.

Période Portugaise
En 1494, le traité de Tordesillas laisse le champ libre aux Portugais en Afrique et dans l’océan Indien. Les Portugais vont détourner à leur profit le commerce des épices, de l’or, de l’ivoire et des esclaves.
Dès 1500, ils entreprennent la conquête de tous les comptoirs arabes de la côte africaine de l’océan Indien. Ainsi les Portugais prennent pied aux Mascareignes et font figurer l’ile Maurice sur leurs portulans sous le nom de Cerné ou Acerno.
Les historiens divergent sur le nom du découvreur et la date de l’événement :
– Diogo Dias en 1500 ;
– Pero Mascahenras en 1507 ;
– Domingos Fernandez en 1511 ;

Période Hollandaise
Vers la fin du XVIe siècle, les marins hollandais de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales commencent à sillonner l’océan Indien. Ils sont les premiers à reconnaître la grande valeur de l’île : sa position géostratégique sur la route des Indes depuis l’Afrique du Sud, son climat favorable, sa faune et sa richesse en bois précieux.
Les Hollandais commencent leur installation à Bantam en 1596 pour supplanter les Portugais dans le commerce des épices. La première occupation date de 1598 et fut l’œuvre de l’amiral hollandais Van Nek qui donna à l’île le nom de Mauritius en l’honneur du prince Maurice d’Orange appelé aussi Mauritius Van Nassau.
Ils décident de mettre en place une installation durable, voire une petite colonie. Ainsi, en 1640 ils ont créé une colonie hollandaise, laquelle fut abandonnée volontairement en 1712, quand les Hollandais souhaitèrent renforcer leur colonie du Cap de Bonne Espérance en Afrique Australe.
D’une part, les Hollandais auront eu le mérite d’avoir été les premiers à introduire la canne à sucre et le cerf d’Indonésie en 1639. D’autre part, on impute souvent aux seuls hollandais d’avoir été les responsables de la disparition du fameux Dodo. L’abattage systématique des arbres a quasiment épuisé les ressources en bois précieux (en particulier le bois d’ébène). Les cyclones récurrents détruisent les plantations, l’importation de certains animaux a bouleversée l’équilibre naturel. Dans le même temps, la nouvelle colonie installée par les Hollandais au cap de Bonne-Espérance semblait promettre des perspectives de développement bien supérieures.

Période Française
C’est en 1643 que les Français s’installent pour la première fois dans l’océan Indien sur la pointe sud de Madagascar, dans la garnison de Fort-Dauphin. De là, des mutins sont envoyés à plusieurs reprises en exil à l’île Maurice.
Mais ce n’est qu’en septembre 1715 que la France, dont le commerce avec les Indes orientales est harcelé par la piraterie qui sévit dans la région, envoie Dufresne, pour y porter des colons et en prit possession le 20 septembre au nom de Louis XIV en la nommant Isle de France. Les Hollandais ayant presque totalement quitté l’île, cela ne présente pas de difficultés.
À partir de cette date, une longue période de colonisation française s’ouvre et pas moins de vingt-deux gouverneurs français se succèderont entre 1715 et 1810.
L’année 1735 marque l’arrivée du véritable fondateur de l’Isle de France : Bertrand-François Mahé de La Bourdonnais qui conféra à l’ile une grande importance, il fera construire routes, aqueduc, magasins, hôpitaux, casernes, batteries pour la défense de l’île, ainsi que ; bureaux, moulins, poudrières, briqueteries et fours à chaux…
La guerre de Sept Ans (1756-1763) et la défaite française face à l’Empire britannique marque la fin de la prospérité pour « l’Isle de France ».

Période Britannique :
En 1809, les troupes britanniques commencèrent à prendre la première étape dans la conquête de l’archipel des Mascareignes par occuper l’île Rodrigues. En décembre 1810 ils prennent assaut l’Isle de France (Maurice). L’administration passa sous pouvoir anglais. En 1814, l’Isle de France, renommée L’île Maurice est officiellement rattachée à l’Empire britannique .

L’établissement britannique dura jusqu’à l’indépendance le 12 mars 1968 et en 1992 le pays deviendra la République De Maurice que nous connaissons aujourd’hui.

(77) Visites